LES AVENTURES DE TINTIN et MOI

Les aventures de Tintin et Moi sont des petits albums souples, noir et blanc, au format proche du A5, d'une vingtaine de pages chacun. On pouvait trouver facilement ces petits fascicules dans les librairies spécialisées en Bandes Dessinées. A l'époque, ils ne coûtaient que la modique somme de 23 Frs soit 3,50 €. A ce pris là, on ne pouvait se priver d'un tel plaisir. Cherchez chez vos libraires habituels, peut être que ces petits albums se terrent dans quelques étagères...  

Si chaque volume peut se lire indépendamment, il n'en demeure pas moins un fil conducteur au long de ces trois volumes. 

Le graphisme de Rémi Lucas peut en surprendre et en rebuter plus d'un... mais dès que l'on se plonge dans ces petites histoires, on se laisse aisément emporter dans cet univers graphique. 

 

pour découvrir le graphisme de Rémi Lucas, clic sur la couverture

Le 1er album conte surtout l'amitié et la complicité entre Rémi Lucas qui se met lui même en "case" dans son propre rôle, Toto et Tintin... Plus qu'une aventure au sens classique du terme, plutôt une tranche de vie entre trois potes... A la mort de son créateur, Tintin est devenu amnésique, n'a aucun souvenir de son passé Hergéen, Archie (Capitaine Haddock) lui par contre n'a rien oublié de tout ce qu'ils ont vécu ensemble mais a préféré le dissimuler à son meilleur ami. Suite à ces révélations, Tintin disparaîtra...  

TINTIN AU BONGO

clic sur la couverture, un extrait du Bongo apparaîtra

Tintin a disparu depuis plus d'un an, personne ne l'a revu. Qu'est il advenu de lui ? Rémi Lucas et Toto inquiets partent à sa recherche après l'avoir entraperçu dans une émission de jazz à la télévision... ils découvriront les raisons et l'explication d'une telle disparition le jour de l'anniversaire de Rémi...

ON A MARCHE SUR L'ALLUME CIGARE

si marcher sur l'allume cigare tu veux, clic sur la couverture

Le trio s'est reformé, Rémi et Tintin décident de partir en vacances à La Rochelle retrouver Toto, mais ils apprennent sa mort de Toto à la radio, la vie reprend son cours, Rémi Lucas prend une décision qui permet de retrouver Toto, quelques mésaventures dans un festival de Bandes Dessinées où Rémi Lucas est confronté à un collectionneur obsédé par l'aspect financier, où Tintin est kidnappé par ce même collectionneur, mais le tout se terminera par une partie de football entre eux trois qui conclue cette trilogie...

Etrange paradoxe ces albums où l'auteur s'insère dans ce récit avec deux personnages de fiction, mythiques, l'un Toto héros des premières plaisanteries que se racontent les enfants, et Tintin héros qui offrent le goût de l'aventure à ces mêmes enfants un peu plus âgé. Personnages qui bercent notre enfance et ne quittent jamais notre vie, ils font partie du patrimoine existentiel, intergénérationnel. Rémi ne peut faire mourir Toto, comme Hergé ne pouvait faire mourir Tintin; il arrive un moment où le personnage créé échappe à son créateur (un certain Victor Von vous le confirmerait) et devient une partie de l'inconscient collectif, une icône mondiale...

Les Héros ne meurent jamais...

Il existe un 4ème tome qui se nomme "Tintin au Tipp-Ex" mais n'a pas été publié comme les trois volumes précédents mais est disponible dans "Je m'emporte assez facilement". Sinon Tintin fait une dernière apparition dans le dernier album de Rémi Lucas : "Les Rois de la Rumba".