TINTIN EN SUISSE

Pour voir une des pages de garde,

clic sur la couv...

 

Superbe album cartonné tout en couleurs signé Efdé, papier épais comme les premiers albums couleurs officiels, pages de garde bleu mais réactualisé de dessins extraits de l'album, et dos toilé rouge.

Bine que cet album publié en 1983 aux Editions Sombrero installé à Amsterdam ne soit pas l'édition originale, sa réalisation est somptueuse (si tous les albums pirates dans leur conception pouvaient être de cette qualité) bien qu'incomplète car la première édition datant de 1976 comprenait donc le récit Tintin en Suisse complété de quelques courts récits (petites histoires de 2/3 pages réalisées par d'autres auteurs) mais cette version était brochée et imprimée en Noir et blanc.

Album surtout connu comme le 1er album pirate de Tintin où ce dernier vivait de nouvelles aventures indépendamment de son géniteur et où l'auteur nous faisait découvrir tout un pan inconnu de la vie de Tintin qu'Hergé n'avait jamais dévoilé (entres autres : les parents de Tintin, sexualité...). 

Image extraite du 4ème plat

Bizarrement on aurait pu craindre le pire avec ce "Tintin en Suisse" où apparaissent un Tintin glandeur, alccolique, mal rasé, fumeur de marijuana, onaniste... un Capitaine Haddock ayant des relations sexuelles avec la Castafiore... tout ceci étant bien loin de la conception de l'univers d'Hergé.

Mais paradoxalement passé ces premières pages déstabilisantes, un intrigue se met progressivement tout de même en place, amenant Tintin aux 4 coins de la planète, tandis que dans le même temps, Haddock servira de cobaye à des expérimentations scientifiques...

Malheureusement alors que l'auteur entraîne le lecteur dans cette nouvelle aventure, il l'abandonne à la dernière page et l'album se referme sans qu'aucune réponse soit apportée aux différentes questions posées tout au long de l'intrigue...

Haddock retrouvera t'il sa taille normale ? Est ce bien Tintin qui est décédé suite à un attentat contre sa personne ?

Une suite était-elle prévue pour fournir toutes ces réponses ?

En tout cas que ce soit dans la version originale ou celle en couleurs cartonnée ou brochée, les 2 phylactères finaux de la part des Dupondt sont :

"- C'est Tintin...

- Affaire classée."

et le mystère demeurera entier, laissant le lecteur sur sa fin... Dommage.

A noter un album qui se veut la pré-quelle de ce récit : Tintin à Paris.